Connexion
S'abonner

Jean Soublin : en mémoire d’un écrivain voyageur

Un jour, il y a déjà belle lurette, dans les années quatre-vingt-dix, j’avais lu le roman de Jean Soublin intitulé Le Champ d’asile. Ce livre avait trouvé son public. A l’étranger (et notamment aux Etats-Unis)… Il faudra attendre sa réédition quelques années plus tard par Phébus, sous le titre La République des vaincus, pour qu’il rencontre ses lecteurs [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !