Connexion
S'abonner

Elle s’appelait Shaïna : chronique de la barbarie des cités

C’est un procès particulièrement symbolique qui va s’ouvrir prochainement, celui du meurtrier d’une jeune fille de Creil (Oise), brûlée vive en octobre 2019 à l’âge de 15 ans. Le responsable présumé du martyre de Shaïna doit en effet être renvoyé devant la cour d’assises des mineurs du département de l’Oise sur décision du juge d’instruction. L’histoire de [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !