Connexion
S'abonner

Algérie versus Maroc : la « guerre des sables » n’aura pas lieu

Le coup de gueule d’Alain Sanders

A Bamako le 1er novembre 1963, Ben Bella et le roi Hassan II signent la fin de la « guerre des sables ».

Mohammed V aura été un grand roi. Mais il a commis une erreur. Sans doute par naïveté : refuser l’offre de la France – qui allait brader sa province outre-méditerranéenne – de restituer au royaume chérifien des territoires, historiquement marocains, naguère rattachés administrativement à l’Algérie française. Mohammed V fit répondre qu’il s’arrangerait avec ses « frères algériens » après l’indépendance. [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !