Connexion
S'abonner

Le bout du tunnel ?

Campagne 2021 de dons et abonnements

Présent a paru normalement en août, ce qui était une performance dans le contexte covidien doublé des habituelles difficultés liées aux vacances de nos salariés et collaborateurs et des ventes en kiosque réduites traditionnellement à la portion congrue sur cette période.

Sachant que nos charges mensuelles représentent 80 000 euros, nous avions, en toute transparence, évoqué cette situation, et lancé en mai un appel aux dons à hauteur de ces 80 000 euros.

Au 3 septembre, vos dons en déduction fiscale, pour la période allant de mai à septembre, ont représenté 62 874 euros, soit 78,6 % de l’objectif des 80 000 euros nécessaires à la couverture de nos charges du mois d’août (ou plus exactement du 14 juillet au 15 août) où la presse écrite fonctionne quasiment sans recettes. C’est d’ailleurs pourquoi certains de nos confrères suspendent leur parution pendant cette période spécialement creuse, du moins sur ce plan-là.

Notre campagne de dons va se poursuivre. Elle va se poursuivre jusqu’au 31 décembre, ou plus exactement jusqu’à ce que l’objectif de 80 000 euros soit atteint. Nul doute que les 17 000 euros qui nous manquent encore pour boucler notre budget 2021 auront été reçus, grâce à vous, à cette date du 31 décembre, voire plus tôt. Cela représente une moyenne mensuelle de 4 250 euros de dons chaque mois. Une broutille ? Non. Mais un objectif atteignable.

Rappelons qu’en passant par l’Association de la presse française libre, vous pouvez déduire de vos impôts les deux tiers de vos dons. La structure APFL ne conserve que 5 % des sommes pour les frais de gestion.

Cet été, nous sommes allés à la rencontre de nos lecteurs lors des rassemblements, camps et séminaires d’Academia Christiana, de l’Action française, de l’Institut Emmanuel Ratier, des journées chouannes de Chiré-en-Montreuil. A chacune de ces occasions, vous avez été très nombreux à nous dire votre attachement au quotidien, et à nous féliciter pour son contenu, mais aussi pour la forme du journal, y compris d’ailleurs pour son « emballage » papier, du mardi au vendredi, avec cette reproduction quotidienne d’une œuvre d’art (seuls les abonnés à la formule papier peuvent évidemment comprendre de quoi nous parlons ici).

La rentrée est là, l’étau du confinement semble devoir se desserrer prochainement, des points de vente rouvrent leurs portes. Pour Présent les signes de reprise sont plutôt encourageants : abonnements et réabonnements rentrent normalement depuis quelques jours. Les ventes au numéro, en kiosque, se redressent progressivement. Enfin, ces tout derniers jours, des volumes significatifs de dons continuaient à nous parvenir. Est-ce le bout du tunnel ? Pour l’année 2021, sans doute.

La suite ? A chaque jour suffit sa peine. L’essentiel est que Présent, en cette rentrée 2021 soit toujours dans la bataille, drapeaux au vent, comme il l’est depuis 40 ans.

Nous allons bientôt fêter notre numéro 10000, nos quarante années d’existence (une moyenne de 250 numéros et plus par an). Certains de nos lecteurs sont abonnés depuis le numéro 1 du 5 janvier 1982, d’autres nous lisent même depuis le numéro 0 du 22 novembre 1981. Cette fidélité au titre justifie à elle seule les efforts de l’équipe de Présent, ses sacrifices. Votre fidélité est notre fierté. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !