Connexion
S'abonner

Les Hollandais à nouveau en masse dans la rue contre le régime sanitaire

Le samedi 12 septembre, les rues des villes hollandaises se sont à nouveau remplies de manifestants protestant massivement contre les restrictions sanitaires mises en place par le gouvernement. Selon les médias néerlandais, ces dernières manifestations ont réuni environ 70.000 personnes dans tout le pays, un chiffre probablement fortement sous-estimé comme lors des précédentes manifestations. Cette fois-ci, les manifestants réclamaient la levée des limitations concernant l’organisation de grands événements culturels comme les festivals de musique très populaires en Hollande. Depuis le 14 août, les événements de masse ne peuvent réunir que 750 participants alors que les stades de foot sont pleins et que le gouvernement a donné son accord pour l’organisation, la semaine dernière, du Grand Prix de la Formule 1 avec 70.000 spectateurs. Le slogan des manifestations de samedi était « Remettez-nous le son ».

Le 14 septembre, le premier ministre des Pays-Bas, Mark Rutte, a réagi à la grogne populaire en annonçant la levée de quelques restrictions dont certaines limitations concernant le nombre de spectateurs dans des salles de cinémas, les théâtres et les grandes salles de concerts. En revanche, l’accès à ces endroits, tout comme l’accès aux restaurants et aux hôtels, dépendra de la présentation du passe sanitaire qui sera instauré en Hollande à partir du 25 septembre. Cette solution est très critiquée par l’organisation gastronomique Koninklijke Horeca Nederland. « Je suis très en colère. C’est inacceptable que le secteur gastronomique doive maintenant jouer un rôle de policier », a déclaré le président de l’organisation Rober Willemsen. Les restaurateurs considèrent que le gouvernement les utilise pour forcer les gens à se faire vacciner alors que les restaurants et les hôtels sont des endroits où « chacun est bienvenu et devrait se sentir bienvenu ». Le gouvernement affirme que le certificat vaccinal ne sera contrôlé que de manière aléatoire et les restaurateurs ou les hôteliers ne seront pas chargés des contrôles. Cette déclaration calmera-t-elle les Hollandais ou bien faut-il s’attendre à une nouvelle vague de manifestations dans les jours qui viennent ?

La plus grande manifestation contre le régime sanitaire en Hollande depuis le début de la pandémie avait eu lieu le 5 septembre dernier à Amsterdam. Elle était soutenue par 60 organisations s’opposant à la politique sanitaire de Mark Rutte et elle s’était déroulée sous le slogan « Ensemble pour la Hollande ». Le cortège de 7 kilomètres de long comptait des dizaines de milliers de personnes réclamant la liberté et s’opposant à la vaccination forcée.

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !