Connexion
S'abonner

Soutenir Cassandre contre une accusation mensongère

La pancarte qui n’était pas antisémite Regardez bien la pancarte ci-contre. Elle peut valoir à son auteur jusqu’à un an de prison et 45 000 euros d’amendes, si elle est réellement considérée comme antisémite. Or cette lecture « antisémite » est déjà adoptée par Darmanin, par les ligues de vertu, et par tous les grands [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !