Connexion
S'abonner

J’aime ma Provence plus que ta province…

Et la France par-dessus tout !

Il y a tout au long des marchés de Provence tant de filles voilées, tant de filles voilées qu’au milieu des migrants mineurs non accompagnés, on entend le matin (après l’appel du muezzin), au marché : « Voici pour cent francs un kilo de merguez, un bout de kraffes et 100 grammes de raz-el-hanout, voulez-vous parler de semoule [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !