Connexion
S'abonner

ARM China : un inimaginable acte de piraterie

La mésaventure survenue au groupe britannique ARM Holdings, filiale du japonais Softbank, pourrait sans doute affecter demain n’importe lequel des grands groupes industriels et technologiques ayant jugé opportun, pour des raisons stratégiques et commerciales, de filialiser leurs activités en Chine. L’empire du Milieu, déjà riche des captations plus ou moins licites de brevets, de copies [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !