Connexion
S'abonner

Les 4966 clercs déportés chez les Maures (484)

En 429, les Vandales débarquèrent en Afrique et se rendirent maîtres du pays. Ariens, ils menèrent contre les catholiques une persécution longue et sournoise. A la mort du terrible Genséric, Hunéric son fils prit des mesures plus violentes encore. Le récit des persécutions nous est rapporté par l’évêque Victor en 487, alors en exil. Mécontents de la constance des prisonniers, les Barbares les enfermèrent, entassés dans de sombres réduits, sans aucune possibilité d’hygiène. La puanteur devint vite le pire des supplices. Puis ce fut la déportation. La caravane marcha surtout la nuit ; les Maures, qui ne voulaient multiplier les étapes, accablaient les prisonniers avec la pointe de leurs javelots. Ceux qui ne pouvaient marcher furent traînés par les pieds, comme des bêtes mortes, par les autres. Les tombes jalonnèrent le chemin jusqu’au désert, leur dernière demeure. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !