Connexion
S'abonner

Saint Venant, abbé (Ve siècle)

Originaire du Berry, Venant avait été fiancé par ses parents à une jeune fille. Il vint à Tours où il fut si bouleversé par ce qu’il entendit des vertus de saint Martin qu’il abandonna ses projets de mariage et entra dans le monastère dirigé par l’abbé Silvin, auquel il fut appelé à succéder par la confiance de ses confrères. Grégoire de Tours, notre seul informateur pour tout ce qui concerne saint Venant, nous raconte ensuite quelques visions assez étranges, toujours réservées strictement au saint abbé : un vieillard descend par une échelle pour bénir les oblats pendant une messe à la basilique Saint-Martin ; l’abbé entend les anges chanter le Sanctus ; pendant une autre messe, il entend une voix sortir d’une tombe et s’unir au « Délivrez-nous du mal » du Pater récité par le célébrant. Ses miracles devaient accroître sa popularité. Après sa mort, dont on ne connaît l’année, Venant continua à faire des miracles. Il est invoqué pour la guérison des fièvres. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !