Connexion
S'abonner

Quand Présent reviendra-t-il chaque jour en kiosque ?

Campagne de dons et d’abonnements 2021

La question est assez régulièrement posée : Présent avait suspendu sa présence en kiosque, du mardi au vendredi, dans le contexte des confinements successifs et du couvre-feu. Cette pénible séquence est terminée. Présent prévoit-il de revenir pleinement en kiosque, comme avant mars 2020 ?

A cette question nous devons d’abord répondre en rappelant que Présent est resté en kiosque, d’abord par ses hors-série, ensuite par son numéro du samedi, enfin, à Paris, mais uniquement à Paris, pour les numéros de la semaine.

Les hors-série restent en vente pendant deux mois. Il s’agit en ce moment de notre hors-série sur Georges Brassens, un numéro qui doit tout à Franck Nicolle, et qui se vend très bien, d’après les informations qui remontent du terrain.

Le numéro du samedi, qui comporte les pages littéraires, reste en vente toute la semaine qui suit, et nous sommes repassés à 16 pages hebdomadaires depuis la fin du confinement. Les numéros du mardi au vendredi ne sont vendus que le jour même.

Comme nous avons eu l’occasion de l’écrire, des ventes trop faibles au regard des tirages et des mises en kiosque généraient des charges éventuellement supérieures au prix de vente. Jusqu’à aujourd’hui nous avons donc préféré conserver des mises en place faibles mais « sécurisées », le taux de vente du journal par rapport aux mises en place étant ainsi optimisé.

Bien nous en a pris car France Messagerie, le distributeur monopolistique des quotidiens nationaux (qui a succédé aux NMPP, en faillite, puis à Presstalis, en faillite) a communiqué les chiffres de vente de la presse quotidienne nationale pour le mois de septembre : ils sont mauvais. Grâce aux augmentations de prix de janvier 2021, les quotidiens d’information générale et politique n’enregistrent pour l’heure « que » 6 % de baisse des recettes, mais en nombre de numéros vendus, la baisse est de près de 11 %.

En assurant le strict minimum de ses mises en place, en se concentrant sur ce qui se vend bien, Présent a donc limité ses charges. Mais les indicateurs de la profession sont trop mauvais pour envisager un retour complet en kiosque, dans l’immédiat.

Dès qu’un frémissement sera perceptible…

Pour l’heure nous suivons donc avec attention les chiffres de vente de la profession. Dès qu’un frémissement sera perceptible, dans le contexte de l’élection présidentielle, nous redéploierons une présence totale du titre en kiosque. Cette présence devra s’accompagner d’une campagne publicitaire. A défaut, l’opération se traduirait essentiellement par une remontée des invendus, avec les pénalités financières en découlant.

C’est pourquoi la mobilisation pour remplir l’objectif de dons au titre de la campagne mai-décembre 2021 est si importante. Elle doit se poursuivre, jusqu’à l’atteinte de l’objectif de 80 000 euros de dons avant la fin de cette année. Il nous manque moins de 10 000 euros. Par ailleurs des campagnes de prospection sont en cours pour accroître notre volume d’abonnés, tant papier que numériques.

Mais sans attendre, nous avons décidé de revenir dès la semaine prochaine en kiosque dans les départements où nous enregistrons habituellement des ventes significatives. Il s’agit de départements de la région parisienne et de la façade méditerranéenne. En voici la liste :

— Alpes-Maritimes

— Bouches-du-Rhône

— Paris

— Seine-et-Marne

— Yvelines

— Var

— Essonne

— Hauts-de-Seine

— Seine-Saint-Denis

— Val-de-Marne

— Val-d’Oise

Comme nous l’avions annoncé, Présent monte en puissance et en visibilité, afin d’accompagner la campagne électorale, et, au-delà, le véritable mouvement d’opinion patriote et identitaire qui se dessine, et qui est absolument sans précédent sous la Ve République •


Chers lecteurs,

Nous vous faisons part du message de notre imprimeur (qui est aussi l’imprimeur de tous les autres quotidiens nationaux) : « Nous faisons face à une aggravation de la pénurie de papier qui se traduit par l’annulation de nos livraisons régulières. Cette crise dure depuis plusieurs mois mais jusqu’à présent nous pouvions faire face avec nos stocks puis avec la régularité des approvisionnements. La conséquence est immédiate pour beaucoup de publications. Dans le cas de Présent, le numéro du week-end sera imprimé jusqu’à retour à une situation normale en 42 g au lieu de 55 g amélioré. Nous pouvons encore assurer les impressions en journal standard, mais le risque d’une pénurie complète est avéré.

Par ailleurs, les papetiers nous ont d’ores et déjà informés de la hausse du prix du papier de 30 à 40 % pour tous les approvisionnements à partir du 1er novembre. »

Nous reviendrons plus précisément sur ce sujet dans l’un de nos prochains numéros. •


 

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’information, nous avons besoin de votre aide. Depuis 1982, Présent se distingue de tous les quotidiens français :

  • De tous les médias dissidents, Présent est le seul qui soit un quotidien sur papier et en ligne.
  • Totalement indépendant, il est entièrement financé par ses lecteurs depuis sa création.
  • Bien que vendu en kiosques comme les autres quotidiens, Présent n'est jamais cité faisant ainsi l'objet d'une omerta unique dans l'histoire de la presse.
  • Toujours sur le fil du rasoir économique, jusqu'à maintenant Présent a survécu à toutes les crises (politiques, rédactionnelle) et les déficiences des monopoles (postaux et kiosquiers).
  • La liberté d'accéder à une information libre a un coût, de plus en plus élevé.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet de tenir notre place parmi les autres medias, libre et indépendant, et plus vous nous lirez et plus vous le ferez savoir, plus votre opinion sera partagée.
Alors si vous souhaitez garantir cette indépendance, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de Présent en permettant de garantir notre mission d’information.
Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet de construire dans l'avenir. Toute l’équipe vous en remercie.

Soutenez Présent dès 1€ :
Faire un don

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !