Connexion
S'abonner

EDF perd 400 millions d’euros

Mais ce n’est pas grave !

Voilà une affaire qui révèle une nouvelle fois au grand public les aberrations auxquelles peut mener l’économie spéculative néo-libérale, prétendu modèle indépassable de nos sociétés occidentales. En effet la filiale de « trading » d’EDF a récemment perdu 400 millions d’euros en misant sur les fluctuations des prix du marché de l’énergie. Une perte colossale cependant compensée par [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !