Connexion
S'abonner

Sainte Thômaïs de Lesbos, épouse (Xe siècle)

De Lesbos, elle vint toute jeune à Constantinople avec ses parents, Michel et Kalè, dont l’union avait été longtemps stérile. A 24 ans, Thômaïs fut mariée à un certain Stephanos qui la rendit malheureuse par sa brutalité. Michel mourut ; Kalè se voua à la vie religieuse et devint supérieure du monastère dédié à la Vierge Ta Mikra Rômaiou, près de l’église Saint-Môkios. Thômaïs cependant supportait son mari, visitait les églises, notamment Notre-Dame-des-Blachernes, et guérissait des malades. Elle mourut âgée de trente-huit ans, et fut enterrée dans le vestibule du monastère de la Vierge Ta Mikra Rômaiou. Elle avait annoncé que Dieu ferait des merveilles par son intermédiaire. Après quarante jours, son corps fut porté dans l’église. Des guérisons s’opéraient. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !