Connexion
S'abonner

Au musée Cernuschi : félicité et retrait du monde

Huang Xiangjian (1609-1673), Voyage à la recherche de mes parents (feuille n° 3), non daté. Encre sur papier. 26 cm x 31,5 cm. Collection Chih Lo Lou. © Musée d’art de Hong Kong.

Bienvenue au « Pavillon de la félicité parfaite », nom que Ho Iu-kwong (1907-2006) a donné à sa collection de peintures des XVe-XVIIIe siècles. L’appellation doit s’entendre de deux manières. La « félicité parfaite » naît de la contemplation des œuvres mais aussi de la bonne action qui a consisté à les sauver de la dispersion et du lucre puisque, [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !