Connexion
S'abonner

Entre mythes et réalités, Nostradamus

Nostradamus d’après une gravure vénitienne tardive (1696).

Professeur à la Sorbonne, Mireille Huchon connaît son XVIe siècle sur le bout des doigts. Par le passé, elle a défrayé la chronique avec Louise Labé, une créature de papier (Droz), livre dans lequel elle défendait une thèse audacieuse : la poétesse n’avait pas existé, elle était une création des poètes masculins de Lyon (cf. Robert Le Blanc, [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !