Connexion
S'abonner

Saint Homobon, commerçant (1197)

Le saint du jour

C’est histoire toute simple que celle de ce commerçant de Crémone. Il vécut si humblement en faisant le bien que ses compatriotes ne comprirent qu’après sa mort qu’ils avaient côtoyé un saint. Il appartenait à la famille Tucingo et ses parents lui avaient donné au baptême le nom d’Homobon, « homme bon », nom qu’il devait justifier parfaitement, selon la remarque du pape Innocent III. Il se maria et continua le commerce de ses parents mais, touché par la grâce, il mena en même temps une vie de prière et de charité. Il allait visiter les pauvres et leur laissait d’abondantes aumônes, ce qui n’était pas sans inquiéter sa femme qui ne se laissait que difficilement persuader de vivre ainsi l’Evangile. Il priait continuellement. Chaque nuit il se rendait à l’église pour assister à matines et restait en oraison jusqu’à la première messe. Le 13 novembre 1197, en la fête de saint Brice, il écarta les bras au début du gloria, les rejoignit et se prosterna ; à l’Evangile il ne se releva pas : son âme s’était envolée aux cieux. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !