Connexion
S'abonner

Brèves de parvis

Quatre ans après la retouche nécessaire du Notre Père, la nouvelle traduction de l’ensemble du missel pour le Novus Ordo arrive le 28 novembre. On y trouve par exemple le rétablissement du pluriel qui correspond au latin, « Agneau de Dieu qui enlèves les péchés du monde » et non « le péché », comme dans la précédente version, ce qui [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !