Connexion
S'abonner

Saint Denys, évêque d’Alexandrie (265)

Le saint du jour

De tous les évêques d’Alexandrie, prédécesseurs de saint Athanase, Denys est celui dont le rôle fut le plus important pour l’Eglise. Ses lettres furent jugées dignes d’être réunies dans des collections dont Eusèbe nous a conservé de larges extraits. Sa famille était païenne et aisée ; il fit de bonnes études. Ce sont les épîtres de saint Paul qui vont le convertir. Il fut disciple d’Origène. En 231 le maître dut quitter la ville ; son successeur à la direction du Didascalée, Héraclas, fut élu évêque et Denys prit sa place. Héraclas mourut en 247, Denys lui succéda. En contraste avec le calme de ses années d’enseignement, son épiscopat fut des plus mouvementés. Des émeutes contre les chrétiens furent déclenchées, les persécutions de Dèce prirent le relais. Denys fut exilé. Les bouleversements politiques n’empêchèrent pas notre évêque de mener le combat de la foi, surtout au sujet de la controverse trinitaire. Il ne put se rendre au concile qui devait juger Paul de Samosate. Fatigué, il mourut peu après. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !