Connexion
S'abonner

Karim Benzema condamné à un an de prison avec sursis 

Karim Benzema, ce modèle pour nos enfants.

Footballeur talentueux, adulé des médias en tant que symbole de « l’immigration qui réussit », mais  personnalité sulfureuse, Karim Benzema a été reconnu coupable de complicité de tentative de chantage et condamné à un an de prison avec sursis et 75 000 euros d’amende.

L’attaquant multimillionnaire, qui a récemment réintégré l’équipe de France après en avoir été écarté et avoir sous-entendu que c’était du fait du « racisme » du sélectionneur (lui qui avait affirmé que son « équipe de coeur » était celle de l’Algérie, son pays d’origine),  était jugé pour l’affaire de la « sextape » de son ancien coéquipier en équipe de France de football, Mathieu Valbuena.

Les avocats de l’attaquant des Bleus ont immédiatement annoncé que leur client faisait appel du jugement. Contre les quatre autres prévenus de ce dossier qui a secoué le monde du football français, le tribunal correctionnel de Versailles a prononcé des peines allant de dix-huit mois d’emprisonnement avec sursis à deux ans et demi de prison ferme.

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !