Connexion
S'abonner

Sainte Catherine, vierge et martyre, patronne des philosophes

Le saint du jour

La beauté de Catherine remplissait d’admiration tous les assistants ; inondée de la grâce de Dieu, son visage resplendissait comme le soleil. L’empereur lui demanda : « Qui es-tu ? » Catherine lui répondit : « Comment ne me connais-tu pas ? Je suis de l’illustre descendance du roi Costos et je m’appelle Catherine. J’ai appris les langues, toute la science des philosophes et des poètes, mais j’ai compris que tout cela était vain, je l’ai laissé et j’ai suivi mon Seigneur Jésus-Christ. » L’empereur lui proposa de sacrifier. Elle refusa et proposa d’engager une discussion. Maxence convoqua les philosophes et les rhéteurs de son empire. Il en vint cinquante. Le premier se vanta de réduire au silence n’importe quelle femme : l’empereur s’en réjouit et convoqua Catherine. Saint Michel apparut à la sainte, l’encouragea, lui promit la victoire et la couronne du ciel. Quelques phrases suffirent pour réduire au silence le philosophe et ses arguments furent si solides que tous les autres restèrent muets. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !