Connexion
S'abonner

Brèves de parvis

• Renaissance Catholique, attaqué pour avoir cité la doctrine catholique sur le mariage dans un texte signé par plusieurs prélats (voir Présent du 28 octobre dernier) a été relaxé le 23 novembre, le tribunal ayant retenu qu’il s’agissait d’un texte doctrinal et non « d’une exhortation claire faite aux fidèles catholiques susceptibles de constituer des autorités civiles de [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !