Connexion
S'abonner

Saint André, apôtre (Ier siècle)

« Que cherchez-vous ? », avait demandé le Christ à Simon et à André. « Maître, où demeurez-vous », lui avaient-ils répondu. Ils savaient jusqu’où les emmènerait le « Venez et voyez » du Christ. C’est à Patras en Achaïe qu’André mourut martyr. Fixé à une croix par des cordes, pour que la mort fût plus lente, André prêchait encore. Le peuple protestait : « Un homme juste, un ami de Dieu, un docteur bon : il est mené à la mort ! » Devant la croix, André s’était écrié : « Salut, croix, qui longtemps fatiguée te reposes en m’attendant. Je suis bien sûr que tu te réjouis de recevoir le disciple de celui qui fut suspendu à toi. Aussi je suis joyeux en marchant vers toi, car je connais ton secret, et pourquoi tu es plantée. Reçois celui que tu désires. Enfin, moi qui désirais ta beauté, je t’ai trouvée. Je vois en toi ce que mon Seigneur m’a promis. Croix choisie, reçois cet humble pour Dieu, et le transporte au Seigneur Jésus. » •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !