Connexion
S'abonner

Courrier des lecteurs

  • De Julien D. (Suisse).

Panem et circenses ! Voilà ce qui importe aujourd’hui, du pain et des jeux. Les citoyens qui ont accepté encore un peu plus, et pour longtemps, la mainmise du Conseil fédéral sur leurs libertés, ne donnent pas l’impression de chercher plus loin que leurs petits plaisirs. Ceux-là même qui peuvent se rendre au restaurant, au cinéma et ailleurs grâce au Certificat Covid pensent être libres… Se nourrir et se divertir sans se soucier d’enjeux plus importants ou encore du bien commun… C’est désormais ce à quoi une majorité du peuple helvète aspire, préférant donner sa souveraineté à l’Etat. Cette souveraineté qui fait l’histoire et la spécificité de la Suisse depuis des siècles. Mais l’abrutissement des masses, qui sévit depuis trop longtemps, a eu raison de l’héritage que nous ont confié nos pères. Comme l’écrivait si bien Robert Brasillach dans ses Poèmes de Fresnes, et aujourd’hui je me joins à lui : « Mon pays me fait mal. Quand sera-t-il guéri? »


  • De Pierre A., qui a reçu Présent sous forme de prospection, cette appréciation brute de fonderie.

J’ai connu, jadis, Jean Madiran. C’était une grande gueule, un esprit faux et, surtout, effroyablement borné. J’ignorais que sa coupable industrie continuait à vivoter. Cessez immédiatement vos envois, que je n’ai jamais désirés. Je n’ai nulle envie que votre torche-cul continue de polluer ma boîte aux lettres. •

 

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !