Connexion
S'abonner

Echos éthiques

Donner un nom aux enfants mort-nés La mesure a été déposée par la sénatrice Anne-Catherine Loisier, en décembre 2020, et vient d’être adoptée par les députés le 26 novembre dernier : les parents d’un enfant mort-né pourront désormais lui donner leur nom, reconnaissant ainsi qu’il fait pleinement partie de leur famille. Depuis 1993, il était possible d’obtenir un acte d’enfant [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !