Connexion
S'abonner

Histoire de la littérature canadienne-française

De notre correspondant au Québec. – C’est avec la plus grande joie que j’ai récemment préfacé un ouvrage sur les lettres québécoises, Histoire de la littérature canadienne-française, du célèbre critique Berthelot Brunet (1901-1948). Un tel exercice est toujours un honneur, en particulier lorsqu’il s’agit d’un domaine tel que la littérature nationale de mon pays. C’est là ma modeste contribution à la connaissance de cet aspect trop méconnu de notre culture, tant ici qu’en France. Toutefois, ce qui me touche c’est que ce livre soit publié dans la collection « Nos chères provinces », ce qui en dit long sur la vision de la directrice Nathalie Joron, pour qui nation et Francité s’équivalent. La nation n’est pas une affaire de frontières, mais d’appartenance. Le Canada français prend donc la place qui lui revient dans la grande famille française, au côté du pays de cocagne et de la Normandie.

Quant à l’œuvre de Brunet elle-même, il s’agit d’une excellente introduction à la littérature canadienne des débuts de la colonie jusqu’à la Seconde guerre mondiale. Avec un zeste d’humour et d’irrévérence, le critique nous offre un panorama de ces auteurs français d’Amérique, moins pompeux et peut-être un peu plus rustres que leurs homologues de la mère-patrie. Dotés d’esprits vifs et fougueux, il n’en demeure pas moins que pendant des siècles les mains des Canadiens furent plus à l’aise à manier la hache et la houe que la plume, et pourtant on retrouve des œuvres d’art qui ne méritent pas l’oubli dans lequel elles végètent.

Berthelot Brunet, Histoire de la littérature canadienne-française, 2ème édition, Nos chères provinces, 2021, 132 p.

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Chers amis de Présent,

Comme nous l’avons annoncé, notre quotidien a cessé de paraître avec le numéro du 30 juin 2022.

L'ensemble du site reste accessible aux abonnés et aux visiteurs, et il sera mis à jour régulièrement.

Nous travaillons actuellement à la suite de cette grande aventure de presse qui,
sous une autre forme, poursuivra le combat. Nous vous tiendrons informés des évolutions.

Merci pour votre soutien et votre fidélité.