Connexion
S'abonner

Ô Roi des nations

« O Roi des nations, et objet de leurs désirs, pierre angulaire qui réunissez en vous les deux peuples : venez et sauvez l’homme, que vous avez formé du limon. » Qui se souviendra, ce Noël, que le Christ est le roi pacifique, celui qui amène la paix ? Qui se souviendra de ce chant des anges aux bergers : « Gloire à Dieu, et paix aux hommes de bonne volonté » ? Il est la pierre angulaire sans laquelle aucune maison, aucun village, aucune société, aucun pays ne peut être et durer. Alors que le voyage de la Sainte Famille tire à sa fin, l’auguste Mère porte au monde païen cet enfant. Puissiez-vous, belle dame, cette année encore nous donner votre fils, et, puisque nous sommes lents à croire et à préférer votre divin fils, le prier pour nous, l’adorer, l’aimer et l’embrasser.

Venez, Seigneur, votre œuvre est dégénérée, notre monde disparaît dans la guerre et la mort éternelle l’envahit. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !