Connexion
S'abonner

Hidalgo ou la bérézina en marche

À l’ombre de mon clocher

Depuis que Christiane Taubira a benoîtement fait part de son désir d’entrer dans la course présidentielle, Anne Hidalgo doit la bénir car, si les sondages la concernant continuent de s’approcher du zéro pointé, elle pourra toujours, dans un mois, annoncer son retrait et dire qu’elle se sacrifie pour la cause en se retirant en faveur [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés