Connexion
S'abonner

Motu proprio : l’obéissance a des limites

Entretien avec le père Louis-Marie de Blignières

Le père Louis-Marie de Blignières, prieur de la Fraternité Saint-Vincent-Ferrier installée à Chémeré, réagit à son tour à la parution des Dubia publiés par la Congrégation pour le culte divin, précisant la mise en application du motu proprio Traditionis Custodes. — Vous attendiez-vous à de telles restrictions après la parution de Traditionis Custodes ? — Je les [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés