Connexion
S'abonner

Saint Marcel, abbé des Acémètes (480)

Le saint du jour

Saint Marcel fut abbé, higoumène, du monastère des Acémètes sur le Bosphore pendant plus de quarante ans. Marcel avait étudié à Antioche, puis vint à Ephèse où il gagnait sa vie à calligraphier. Il passa à Constantinople, puis émigra en Bithynie dans le désert de Gomon. Sous Marcel, le monastère prospéra, s’augmenta d’une hôtellerie et d’un hôpital ; son église s’agrandit. Il avait choisi un endroit charmant, se démarquant de la première implantation retirée de tout comme au bout du monde, mais il disait à ses moines : « Le meilleur des champs, c’est d’espérer en Dieu. » La renommée du monastère devint mondiale. Ce fut un foyer d’études et un lieu de prières ininterrompues. Que signifie « acémète » ? Le terme est dans Eschyle, il signifie : qui ne dort jamais. Dans le monastère l’office était célébré jour et nuit, sans interruption, et les moines se relayaient. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !