Connexion
S'abonner

Moi y’en a vouloir des sous !

Les syndicats des métiers de bouche – GNI (Groupe national des indépendants), UMIH (Union des métiers et des industries de l’hôtellerie), GNC (Groupement national des chaînes hôtelières) et Syndicat national de la restauration thématique (SNRTC) – auraient dû s’élever avec véhémence contre les nouvelles restrictions scélérates et absurdes décrétées par le « Conseil de Défense » ploutocrate et strictement [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !