Connexion
S'abonner

Saint Hilaire, évêque de Poitiers, confesseur et docteur (368)

Hilaire naquit entre les années 310 et 320, à Poitiers même selon saint Jérôme. « Parmi tant de systèmes et opinions diverses sur Dieu, mon âme inquiète s’efforçait d’aller à lui par la seule voie qui pût l’y conduire… » La loi et les prophètes lui avaient découvert la puissance de Dieu. S’il avait trouvé le Dieu vivant, il n’était pas complètement en paix : « Mon esprit se fatiguait, alarmé sur lui-même, à la vue de ce corps destiné à mourir. » La révélation évangélique le fit chrétien : « Au commencement était le Verbe et le Verbe était en Dieu… Et le Verbe s’est fait chair et il a habité parmi nous… Mon esprit alors en apprit sur Dieu plus qu’il n’osait espérer… Mon âme, tremblante et inquiète, embrassa avec allégresse la doctrine de la Sainte Trinité, appelée par la foi à une naissance nouvelle, à une céleste régénération qu’elle était désormais libre d’obtenir. » Dès ce moment, il se fit inscrire parmi les catéchumènes et reçut le baptême. Il avait une épouse et une fille ; il fit si bien l’éducation chrétienne de l’une et de l’autre que, laïc encore, il possédait déjà la grâce de l’épiscopat, suivant l’expression de Fortunat, son biographe. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !