Connexion
S'abonner

Purgon, Diafoirus et autres Macroton…

Le coup de gueule d’Alain Sanders

« Une quatrième dose, vous dis-je ! »

Parfois je me prends à rêver de ce que pourrait écrire Molière au spectacle de ces flopées de morticoles que l’on (re)voit, en rangs serrés, ramener leur supposée science sur les plateaux de télé. Plutôt que de la mettre en pratique dans les hôpitaux dont ils dépendent. Et qui sont en surchauffe, nous dit-on. Comme [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !