Connexion
S'abonner

Saint Polycarpe, évêque de Smyrne et martyr (156)

Polycarpe, dont le nom grec signifie « fruit abondant », appartient au groupe des Pères apostoliques. Il naquit au temps de Vespasien vers l’an 70, fut converti à la religion chrétienne dès son enfance, sous le règne de Titus. Attaché à l’Eglise de Smyrne, il fut un disciple de l’apôtre saint Jean. Son biographe, Pionius, l’a dit originaire des contrées du Levant, puis amené jeune encore à Smyrne par des marchands qui le vendirent à une femme noble, nommée Callisto. Cette généreuse chrétienne l’éleva dans la crainte du Seigneur et lui confia le soin de sa maison. Héritier des biens de Callisto, Polycarpe n’en usa que pour se perfectionner dans la pratique de la piété et aurait reçu le diaconat des mains de Bucolus, évêque de Smyrne. Il suivit les enseignements de saint Jean avec Papias. Lorsque la persécution commença, sans fuir la mort, il se déroba par défiance de lui-même. « Le feu dont tu me menaces, dit il au proconsul, ne brûle qu’un moment… ce qui tu ignores, c’est qu’il est un feu d’éternel punissement dont la flamme ne s’éteindra jamais pour le châtiment des impies. » Il consomma son sacrifice dans le feu. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !