Connexion
S'abonner

Le 6 février ? « La haine de la République envers le peuple »

Entretien avec Jean-Eudes Gannat

Funérailles d’un membre de la Solidarité française mort des suites des blessures qu’il a reçues le 6 février 1934 à Paris.

Un rassemblement organisé à Angers en mémoire – entre autres – des morts du 6 février 1934 débouche sur une intense pression politico-médiatique. Jean-Eudes Gannat, ancien porte-parole de l’Alvarium, est visé par ces attaques et nous a présenté la situation. — Que s’est-il passé le 6 février à Angers ? — Une demande de manifestation a été déposée [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés