Connexion
S'abonner

Port de Beyrouth : une mascarade judiciaire

De notre correspondant au Liban. – On dirait un sketch de Raymond Devos. Un énième recours judiciaire pour « fautes graves » a été présenté par les députés et anciens ministres du tandem chiite Amal-Hezbollah mis en cause dans le dossier de l’explosion du port de Beyrouth, Ali Hassan Khalil et Ghazi Zeaïter, contre le président de la [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés