Connexion
S'abonner

Ça se corse !

Agression d’Yvan Colonna par un djihadiste camerounais

Bâtiments administratifs dégradés, véhicules et mobilier urbain incendiés, forces de l’ordre « bombardées » à coups de pavés et de cocktails Molotov : prenant honteusement prétexte de la sauvage agression dont a été victime le 2 mars Yvan Colonna de la part de son codétenu, le djihadiste camerounais Franck Elong Abé (voir Présent daté du 4 mars), les indépendantistes corses, avec la complicité [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés