Connexion
S'abonner

Deuxième dimanche de carême

« Comme il parlait encore, voici qu’une nuée lumineuse les couvrit ; et voici qu’une voix sortit de la nuée, disant : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toutes mes complaisances ; écoutez-le. Les disciples, l’entendant, tombèrent le visage contre terre, et furent saisis d’une grande crainte. »

Cela faisait déjà seize mois que le Seigneur prêchait. Il avait déjà découvert pleinement le mystère de sa personnalité divine à ses apôtres. Cette révélation s’était faite progressivement, par touches successives, par preuves accumulées, par une sorte de longue préparation qu’une illumination du « Père céleste » accordée à Pierre avait achevée… « Vous êtes le Christ, le Fils du Dieu vivant ! »

Mais voici que, sans désemparer, Jésus passe à une seconde révélation toute différente. La première contenait le mystère de l’Incarnation. Maintenant, le Seigneur allait leur parler de la rédemption de nos âmes attachée à l’Incarnation. Comprendront-ils que le Fils de Dieu a librement choisi et décrété qu’il mourrait pour eux, pour nous ? La réaction de Pierre, si bien inspiré pour lui reconnaître sa divinité, trahit les sentiments trop humains de l’apôtre : « Arrière, Satan ! Tes sentiments ne sont pas ceux de Dieu, mais ceux des hommes ! »

Les apôtres devaient être atterrés par ces révélations, si difficiles à comprendre pour nos mauvaises natures égoïstes. Alors Jésus les rassure en ravivant leur espérance : « En vérité, en vérité, je vous le dis, il y en a ici, parmi vous, qui ne goûteront pas la mort avant d’avoir vu le règne de Dieu venu en puissance… » De quoi parlait donc le divin maître ?

Six jours plus tard, Jésus choisit trois de ses apôtres, ceux qui seront témoins de son agonie au Jardin des Oliviers la nuit du Jeudi saint et il leur manifesta en puissance la gloire de Dieu, le royaume de l’Eglise. La lumière, le son de la voix dans la nuée, la vision du visage du Christ furent tels que les apôtres tombèrent face contre terre, terrifiés. La vision terminée, le Christ les releva : « Levez-vous et n’ayez pas peur ! »

Avec cette miraculeuse vision, s’achève l’ensemble des révélations commencées par la confession de saint Pierre. C’est le point culminant des Evangiles : le dévoilement décisif de la divine personnalité de Jésus, la compréhension par les apôtres du messie souffrant et l’aveuglement chez les pharisiens dans l’attente d’un messie triomphant.

La religion du Christ, la religion catholique, est la religion de la miséricorde de Dieu pour les hommes, de l’expiation volontaire du divin maître à notre place, puis de notre expiation volontaire à son exemple pour les autres. Connaissons-nous le prix d’une âme ? Regardons la Croix. •

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’information, nous avons besoin de votre aide. Depuis 1982, Présent se distingue de tous les quotidiens français :

  • De tous les médias dissidents, Présent est le seul qui soit un quotidien sur papier et en ligne.
  • Totalement indépendant, il est entièrement financé par ses lecteurs depuis sa création.
  • Bien que vendu en kiosques comme les autres quotidiens, Présent n'est jamais cité faisant ainsi l'objet d'une omerta unique dans l'histoire de la presse.
  • Toujours sur le fil du rasoir économique, jusqu'à maintenant Présent a survécu à toutes les crises (politiques, rédactionnelle) et les déficiences des monopoles (postaux et kiosquiers).
  • La liberté d'accéder à une information libre a un coût, de plus en plus élevé.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet de tenir notre place parmi les autres medias, libre et indépendant, et plus vous nous lirez et plus vous le ferez savoir, plus votre opinion sera partagée.
Alors si vous souhaitez garantir cette indépendance, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de Présent en permettant de garantir notre mission d’information.
Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet de construire dans l'avenir. Toute l’équipe vous en remercie.

Soutenez Présent dès 1€ :
Faire un don

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés