Connexion
S'abonner

La mondialisation financière prise à son propre piège

Les impertinences d’Olivier Pichon

Les sanctions contre la Russie, légitimes ou non (nous ne situons pas ici sous l’empire de la morale), ont des aspects beaucoup moins simples que voudraient nous le faire croire les va-t-en-guerre économiques. Au premier rang desquels Bruno Le Maire qui a promis inconsidérément de faire s’effondrer l’économie russe. Une déclaration imprudente qui lui a valu [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !