Connexion
S'abonner

Courrier des lecteurs

D’Hélène B. à propos de la réunion du Trocadéro.

Je rejoins tout à fait votre analyse sur le son du meeting. J’y étais aussi, et effectivement il y avait des endroits (surtout sur les côtés, là où il y avait d’ailleurs des journalistes assis) où on n’entendait rien.

Quant au slogan « assassin », j’en ai entendu dans mon coin, mais très honnêtement ce n’était pas la clameur de la foule ! Et ça ne m’étonne pas que Z n’ait pas entendu !

Peut-être Macron, avec sa plaisanterie lourdingue et vulgaire, voulait-il souligner la différence d’âge ? On rêverait d’élégance ! » •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !