Connexion
S'abonner

De la comtesse de Ségur à Céline

En passant par Veuillot, Barrès, Drumont…

Qu’est-ce qui se cache derrière cette jolie couverture, où l’on reconnaît tout de suite le visage grêlé de Louis Veuillot, les barbes flamboyantes de Drumont et du Père Bailly, l’air sévère de Maurras et de Céline ? Non, ce n’est pas un livre sur les grands satiriques français. Qu’est-ce donc alors que cet étrange « parallèle » sur [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés