Connexion
S'abonner

Mercredi de Pâques

Marie-Madeleine venait de voir Jésus devant elle, elle avait entendu sa voix, elle s’était prosternée devant le Christ ressuscité… Les autres saintes femmes le feront également. Elles ne se poseront même pas la question de savoir ce qu’elles vont faire de tout ce qu’elles ont prévu pour la préparation du corps de Jésus… A la vue du Christ ressuscité, les soucis de cette terre se dispersent.

Bientôt Pierre fut conquis à son tour par le Seigneur !

Non seulement Jésus s’était montré, mais il y avait eu des anges pour confirmer le fait de sa résurrection.

Enfin, et pour mettre le comble à la conviction des Apôtres, on apprit que, sur les avertissements de Judas, les princes des prêtres, sachant que Jésus avait annoncé qu’il ressusciterait le troisième jour, avaient demandé une garde au tombeau et que Pilate la leur avait accordée, que les scellés avaient été apposés par leurs soins, et que les soldats avaient vu le miracle, qu’ils étaient devenus comme morts et s’étaient enfuis, qu’enfin on leur avait donné de l’argent pour dire que les Apôtres étaient venus voler le corps du crucifié !

Ce fut là peut-être l’argument le plus décisif pour les Apôtres ! C’était si manifestement absurde ! •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !