Connexion
S'abonner

Vendredi de Pâques

Pendant 40 jours, Jésus travailla à reconquérir ses disciples, à leur prouver qu’il était bel et bien vivant, qu’il vivait d’une vie supérieure, triomphante, glorieuse, mais qu’il n’était pas venu sur la terre pour changer les plans divins au sujet de la terre. Quels sont donc ses plans ? Il les avait exposés à maintes reprises. Il avait formulé pour lui-même cette loi, qui était la loi même de toute vie humaine : par la croix à la gloire ! Il fallait que le Christ souffrît et entrât ainsi dans sa gloire. « Quiconque veut venir après moi, qu’il se renonce lui-même, qu’il prenne sa croix, et qu’il me suive ! » Jamais il n’avait promis aux siens autre chose que la lutte contre le monde, contre l’enfer, contre eux-mêmes, jamais autre chose que la persécution. S’il les avait assurés de sa présence, de sa grâce, de la venue de l’Esprit Saint en eux, cela même était un indice de la gravité des combats qu’ils auraient à livrer et qui les opposeraient au monde. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés