Connexion
S'abonner

Saints Sérénic et Séréné, confesseurs (669 et 680)

Sérénic et Séréné, deux frères, italiens de naissance, naquirent au VIIe siècle à Spolète. Après une sérieuse étude des livres saints, ils résolurent de se donner entièrement à Dieu et se rendirent à Rome, revêtirent l’habit bénédictin. Puis ils se rendirent en Gaule, visitèrent les tombeaux de saint Martin à Tours et de saint Julien au Mans. L’ange du Seigneur les conduisit dans la solitude de la Charnie, dans le diocèse du Mans : ils se fixèrent quelque temps près du bourg de Saulges ; Sérénic, trouvant que ce lieu était trop fréquenté, manifesta le désir de se cacher davantage. Alors les deux frères se séparèrent. Sérénic se retira dans le pays d’Hyesmes, dans le diocèse de Séez. La mort l’enleva le 7 mai 669. Quant à Séréné, à Saulges, il fut favorisé des grâces extraordinaires qui font les contemplatifs. On le sollicita pour accepter la dignité d’archidiacre du Mans. Il refusa et mourut le 21 juillet 680. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !