Connexion
S'abonner

Cote et décote de l’art soviétique

En 2019, le Grand Palais déroulait le tapis rouge à Staline, baptisé pour l’occasion « commissaire des arts » par le journal Le Monde, pour une exposition au titre savoureux « Rouge, art et utopie au pays des Soviets ». Elle rendait un hommage appuyé au réalisme socialiste en exhibant plus de 400 œuvres (tableaux, objets, affiches, photomontages) au regard de [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !