Connexion
S'abonner

Orange : Révélations sur une “prise de guerre “

La nouvelle a fait l’effet d’un coup de tonnerre dans le ciel politique vauclusien : dans la 4 ème circonscription du Vaucluse le Rassemblement national soutient la députée non-inscrite Marie-France Lorho investie par la Ligue du Sud !

Alors que Damien Broc, officiellement investi par la commission ad hoc du Rassemblement, avait déjà commencé sa campagne, personne ne s’attendait à ce coup de théâtre ! La surprise est d’autant plus grande que Marie-France Lorho est la première adjointe de Yann Bompard, maire d’ Orange qui a succédé à son père.

Rivalité avec la Ligue du Sud

“Une prise de guerre d’importance pour le RN, sur fond de plusieurs années de rivalité avec la Ligue du Sud au niveau local”, écrit Le Figaro. C’est un euphémisme. A chaque élection dans ce département de Provence-Alpes-Côte d’Azur, le R.N. et la Ligue du Sud se livrent à une guérilla électorale sans concession. Des propos de campagne très durs ont été échangées entre les deux formations. Si la Ligue du Sud a longtemps tiré son épingle du jeu, le R.N. bénéficie aujourd’hui d’une meilleure implantation. Marie-Claude Bompard a perdu la mairie de Bollène (où Marine Le Pen a réuni 58, 92 % des suffrages au second tour !) mais le R.N., qui gère Le Pontet, Camaret et Morières-les-Avignon, possède six conseillers départementaux contre deux à son rival.

L’union reste un combat

Ce soutien à Marie-France Lorho a d’autant plus surpris que, depuis quelques jours, le bruit d’un parachutage de Me Alexandre Varaut, avocat du R.N. dans l’affaire du dossier des assistants parlementaires, circulait avec insistance. Dans les milieux bien informés du landerneau il fut ensuite question pendant quarante-huit heures de Marion Marechal que l’on attendait sur la circonscription voisine de Carpentras. Et enfin d’Eric Zemmour lui-même. Une confusion entre la 4 ème circonscription du Vaucluse et la 4 ème circonscription du Var où le leader de Reconquête ! a finalement fait acte de candidature jeudi serait à l’origine de ce bobard journalistique.

Quoiqu’il en soit, Sébastien Chenu, député R.N. du Nord, semble bien avoir joué un rôle déterminant dans ce rapprochement imprévu qui renforce les chances de la député sortante de conserver son siège. Mais déjà une autre question se pose : Marie-France Lohro qui ne fait pas mystère de sa décision d’adhérer, en cas de réélection, au groupe R.N. a-t-elle franchi le Rubicon sans l’aval de la famille Bompard ? C’est la question que se posent les militants. Ils expliquent cette alliance par le sentiment de frustration de la “Bompardie” qui rêvait d’un meeting au théâtre antique d’Orange. Vrai ou faux, voilà en tout cas qui fait aujourd’hui le bonheur du Rassemblement National. Même si l’union reste un combat.

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Chers amis de Présent,

Comme nous l’avons annoncé, notre quotidien a cessé de paraître avec le numéro du 30 juin 2022.

L'ensemble du site reste accessible aux abonnés et aux visiteurs, et il sera mis à jour régulièrement.

Nous travaillons actuellement à la suite de cette grande aventure de presse qui,
sous une autre forme, poursuivra le combat. Nous vous tiendrons informés des évolutions.

Merci pour votre soutien et votre fidélité.