Connexion
S'abonner

Le conseil d’État suspend la dissolution du « GALE »

Milices « antifas » protégées par le système

Si nous avions compris depuis bien longtemps déjà que les groupuscules semi-terroristes d’extrême gauche qui pullulent dans notre pays bénéficiaient d’une impunité totale malgré leurs violences récurrentes, le Conseil d’Etat, qui n’a pas hésité un seul instant à valider la dissolution pour de fausses raisons de Génération identitaire ou encore de l’Alvarium, vient de nous [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !