Connexion
S'abonner

Saint Yves de Chartres (1116)

A l’abbaye du Bec, il avait eu comme compagnon d’études Anselme, le futur archevêque de Cantorbéry. Il était chanoine de Nesle lorsque l’évêque de Beauvais le mit à la tête des chanoines réguliers de sa ville. Enseignant la théologie, il fut souvent consulté dans des conciles locaux. L’évêque de Chartres Geoffroy avait mauvaise réputation, le pape Urbain II le déposa : à l’unanimité, les Chartrains choisirent Yves, mais il fallut encore toute la persuasion du pape pour qu’il accepte. Au printemps 1092 commença le plus grand débat auquel Yves fut mêlé : Philippe Ier, roi de France, venait de renvoyer son épouse Berthe pour Bertrade de Montfort, femme du comte d’Anjou. Témoignant sa désapprobation, Yves fut enfermé. Libéré, il ne cessa de manifester ouvertement sa réprobation et d’encourager les efforts de ceux qui défendent la morale chrétienne. Le rôle d’Yves dans le développement du droit canon est important. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !