Connexion
S'abonner

Brutalité vaticane

Mgr Rey, évêque de Fréjus-Toulon, s’étonne du peu d’autonomie laissée aux évêques par les réponses aux dubia.

Mgr Rey, évêque de Fréjus Toulon, l’a annoncé dans un communiqué le 2 juin : après une « visite fraternelle à la demande de Rome » réalisée par Mgr Aveline, « il a été demandé de surseoir aux ordinations diaconales et sacerdotales prévues fin juin » dans le diocèse. Six diacres et quatre prêtres devaient être ordonnés. Une décision brutale et inédite à l’égard des ordinands et d’un évêque réputé comme accueillant pour les traditionnalistes, à mettre en rapport avec Traditionis custodes. Présent y reviendra dans ses éditions de la semaine prochaine. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Chers amis de Présent,

Comme nous l’avons annoncé, notre quotidien a cessé de paraître avec le numéro du 30 juin 2022.

L'ensemble du site reste accessible aux abonnés et aux visiteurs, et il sera mis à jour régulièrement.

Nous travaillons actuellement à la suite de cette grande aventure de presse qui,
sous une autre forme, poursuivra le combat. Nous vous tiendrons informés des évolutions.

Merci pour votre soutien et votre fidélité.