Connexion
S'abonner

Saint Antide, évêque et martyr (411)

Saint Antide fut évêque de Besançon, dans la première partie du Ve siècle. Il était de famille séquanaise convertie au christianisme. Il fut instruit par saint Fronime, devint clerc à Saint-Etienne de Besançon. Tout le monde fut d’accord pour le choisir comme successeur de Fronime. Ses miracles ? Il reconnut des hosties non consacrées ; il se fit porter à Rome par Satan ; la ville de Besançon étant assiégée par les Barbares, il multiplia le blé. Il marcha courageusement à la rencontre de Chrocus et de ses Huns. A Ruffey (près d’Audeux), il fut arrêté par Chrocus et subit le martyre pour la foi. Enterré sur place, son corps fut transféré à Saint-Paul de Besançon le 24 janvier 1042. Le 25 juin 1360, l’archevêque de Besançon, Jean de Vienne, exhuma les restes vénérables d’Antide. Rappelons que ce saint est patron d’une sainte, religieuse du XIXe siècle, Jeanne-Antide Thouret. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !