Connexion
S'abonner

Solennité de la Fête-Dieu

Qu’elles sont belles, nos processions du Saint-Sacrement dans nos villes, nos villages et nos campagnes ! Mais quelle est celle-ci qui s’avance, embaumant le désert du monde d’un nuage d’encens, de myrrhe et de toutes sortes de parfums ? C’est l’Epouse. Elle s’est réveillée et elle entoure de désirs et d’attraits l’Epoux dans sa gloire.

Près de lui sont rangés les prêtres du Seigneur. « Filles de Sion, sortez à la rencontre ; contemplez le vrai Salomon sous l’éclat du diadème dont l’a couronné sa mère au jour de ses noces et de la joie de son cœur. »

Le prêtre porte la chair du Verbe divin, reçue de la Vierge très pure. Le diadème, c’est ce corps livré pour nous et qui nous appelle. Le Saint-Sacrement sort des églises où il est vénéré et traverse le monde.

Pour nous catholiques, adorateurs fidèles du Sacrement d’amour, avec quelle joie ne devons-nous pas contempler cette brillante et immense nuée de gloire que l’Eglise fait à cette heure monter vers Dieu ! Successivement, Jésus-Hostie sera élevé sur nos autels pour recevoir les adorations des fidèles, puis redescendra pour les bénir ! Combien d’actes ineffables de foi et d’amour, de triomphe et de réparation auront lieu en ce jour !

Le monde entier et l’air du printemps devraient être remplis de chants d’allégresse. Les jardins devraient être dépouillés de leurs plus belles fleurs que des mains pieuses jetteraient comme aux premiers temps sous les pas du Dieu qui passe voilé dans le Sacrement. Les cloches devraient retentir au loin leurs joyeux carillons. Nos rues devraient être pavoisées de brillantes couleurs.

Qu’elles étaient belles nos processions dans notre pays, il n’y a pas si longtemps. Car, aujourd’hui l’allégresse universelle est devenue absente… et nos processions sont devenues si rares qu’elles paraissent des curiosités. Pourquoi ? Parce que les hommes ont oublié leur Dieu, et leur cœur s’est resserré dans une terrible tristesse. Il leur manque, mais ils ne le savent pas.

Redoublons alors de ferveur pour que les hommes retrouvent la vie et cette joie qui rejaillit sur tous les cœurs où règne la tristesse, sur les pauvres et sur tous ceux qui pleurent leur liberté.

Aujourd’hui, l’Eglise militante tout entière tressaille de joie. Le péché semble oublié ; les larmes mêmes paraissent plutôt être arrachées par l’excès du bonheur que par la pénitence. C’est une ivresse semblable à celle qui transporte l’âme à son entrée dans le ciel car la terre elle-même passe dans le ciel. •

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’information, nous avons besoin de votre aide. Depuis 1982, Présent se distingue de tous les quotidiens français :

  • De tous les médias dissidents, Présent est le seul qui soit un quotidien sur papier et en ligne.
  • Totalement indépendant, il est entièrement financé par ses lecteurs depuis sa création.
  • Bien que vendu en kiosques comme les autres quotidiens, Présent n'est jamais cité faisant ainsi l'objet d'une omerta unique dans l'histoire de la presse.
  • Toujours sur le fil du rasoir économique, jusqu'à maintenant Présent a survécu à toutes les crises (politiques, rédactionnelle) et les déficiences des monopoles (postaux et kiosquiers).
  • La liberté d'accéder à une information libre a un coût, de plus en plus élevé.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet de tenir notre place parmi les autres medias, libre et indépendant, et plus vous nous lirez et plus vous le ferez savoir, plus votre opinion sera partagée.
Alors si vous souhaitez garantir cette indépendance, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de Présent en permettant de garantir notre mission d’information.
Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet de construire dans l'avenir. Toute l’équipe vous en remercie.

Soutenez Présent dès 1€ :
Faire un don

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !